Michel Vidal - Pour une éducation au bien-être animal : restaurer l'empathie et la congruence des professionnels animaliers

Pour une éducation au bien-être animal : restaurer l'empathie et la congruence des professionnels animaliers

Par Michel Vidal, formateur d’enseignants et chercheur à l’institut d’éducation à l’agro-environnement de Montpellier SupAgro.

La prise en compte du bien-être animal dans les programmes de formation de l'enseignement agricole conduit à réinterroger les compétences des futurs professionnels engagés dans des métiers en lien avec l'animal. Un enseignement qui s'appuie uniquement sur l'apprentissage de modèles et de savoirs scientifiques relevant de l'animal et de son bien-être conduit paradoxalement à véhiculer une pensée réifiante. Il gomme la dimension relationnelle et sensible revendiquée pourtant par les apprenants. Il instille chez des personnes dont la confiance en soi est basse une acceptation voire un fatalisme à l'égard de formes de mal-être animal obéissant à une doxa du mode professionnel dominante. Nous préconisons une éducation au bien-être animal émancipatrice favorisant un dialogue entre un agir productif, relationnel et communicationnel.

Événement Facebook