Jean-Luc Daub - Souffrance et résilience. Du travail d'enquêteur en abattoirs jusqu'au refuge de la Ferme d'Henni le cochon

Jean-Luc Daub est l’auteur du livre Ces bêtes qu'on abat. Journal d'un enquêteur dans les abattoirs français (1993-2008) (L’Harmattan, 2009). Il est le président-fondateur de la Ferme d’Henni le cochon, refuge pour animaux de ferme situé en Alsace.

Mon témoignage est unique, j’espère qu’il retiendra votre attention jusque dans votre cœur. J’ai été, bien avant les prises de conscience et les débats sur les animaux, enquêteur pendant 15 ans dans le milieu de l’élevage, du transport et des abattoirs. J’ai rencontré pendant mes enquêtes des milliers d’animaux dans leurs derniers moments de vie. Ce qui laisse des traces pour toujours.

J’ai visité plusieurs centaines d’abattoirs en France, dés les années 1993. J’ai rencontré de nombreux éleveurs, responsables et employés d’abattoirs. J’ai assisté à un certain laxisme des filières qui aujourd’hui s’approprient le terme de « bien-être animal » pour leur marketing, et à une inertie du ministère de l’Agriculture.

Mon intérêt pour les animaux niés de toute individualité dans les systèmes d’élevage et les chaînes d’abattage, m’a inévitablement mis face à leur détresse et à leur souffrance.

À cette époque, il n’y avait pas de réseaux sociaux, pas de vidéos, pas de militants, pas d’activistes, aucun débat dans la société, aucune prise de conscience publique, ni politique. L’ignorance, le mépris, l’absence d’intérêt pour le sort des animaux d’élevage prédominaient dans la société. C’était un combat isolé, sans aucun soutien.

J’ai fini par sombrer dans une détresse et une souffrance, qui m’ont conduit sur plusieurs années à subir moi aussi l’enfermement, lors de plusieurs séjours en hôpital psychiatrique.

L’enfermement, la médication, la privation de mon libre arbitre m’ont détruit au point de ne plus être moi-même.

S’en sortir ou mourir, la pulsion de vie l’a emporté, me menant vers la résilience, grâce aux animaux, la naissance de ma fille, puis l’arrivée d’Henni le cochon, jusqu’à la création du refuge de la Ferme d’Henni le cochon.

Vivre avec les animaux, les protéger, les accompagner, sensibiliser et partager mon expérience, accompagner d’autres personnes vers un mieux-être, tel est le projet de la Ferme d’Henni le cochon.

Événement Facebook