Conditions de participation

Les Estivales sont ouvertes à toute personne intéressée par la question animale, quel que soit son point de vue personnel sur le sujet. Il n'est pas obligatoire qu’elle soit antispéciste, végane, militante animaliste – ou encore de gauche ou de droite – pour participer. Les Estivales sont un lieu de rencontres et d'échanges francs et courtois. L'équipe d'organisation des Estivales est désireuse de favoriser la liberté de parole de toutes les personnes participantes. Elle souhaite favoriser un environnement où les clivages sociaux de genre, d'origine, d'instruction et autres ne constituent pas un frein à la participation et à l'expression.

Toutes les personnes participent aux mêmes conditions, qu’elles présentent des interventions ou non.

L'organisation pratique pendant la durée des Estivales nécessite l'implication de la plupart des personnes participantes pour le ménage quotidien, la plonge, etc.

Nous demandons de ne pas consommer de produits animaux sur place.

Le règlement du lieu n'autorise pas de venir avec un chien.

Les Estivales donnent parfois lieu à des tentatives de séduction et à des rencontres amoureuses. Parce que le harcèlement et les agressions sexuelles n'épargnent pas le milieu animaliste, il est demandé aux personnes participantes de maîtriser la différence entre séduction et harcèlement. Comme expliqué dans ce guide :

Lorsqu’une personne souhaite séduire une autre personne, elle a des propos et des comportements positifs et respectueux. Elle est attentive et à l’écoute de ce que cela produit chez l’autre. Les relations souhaitées sont égalitaires et réciproques. Le jeu de la séduction a pour règles : le respect, la réciprocité et l’égalité. La personne se sent bien, respectée et en sécurité. À l’inverse le harceleur ne cherche pas à séduire ou à plaire, il veut imposer ses choix et son pouvoir. Il nie l’autre. Il ne tient pas compte des désirs, des choix, du consentement de l’autre. La victime est mal à l’aise, humiliée, nerveuse, en colère. Elle cherche à éviter de se retrouver avec le harceleur.

Pour bien comprendre la notion de consentement, vous pouvez consulter cet exemple autour d'une tasse de thé et cette fiche conçue par le Projet Méduses.

Les responsables bien-être sont à votre écoute, sur place, pour recevoir tout signalement relatif à du harcèlement ou à des agressions.

Quelques principes à respecter lors des discussions sur place, par Rosa B