Frédéric Mesguich (blog Les Questions Décomposent) - Éleveurs paysans et abolitionnistes : 2 camps irréconciliables ?

Éleveurs paysans et abolitionnistes : 2 camps irréconciliables ?

Par Frédéric Mesguich, du blog Les Questions Décomposent.

Certains points rassemblent paysans éleveurs et animalistes abolitionnistes réformistes :

  • la volonté d’agir pour la biodiversité
  • la défense de l’intérêt des générations futures (écologie)
  • la volonté (apparente) de limiter les souffrance des animaux pendant la phase d’élevage
  • la volonté de lutter contre l’intensification des élevages
  • la volonté d’informer le consommateur pour lui révéler l’impact de ses choix

D’un côté, nous avons une lutte altruiste qui gagne de plus en plus de terrain culturellement en occident et qui pourrait bien s'y imposer dans quelques dizaines d'années, de l’autre côté une activité plurimillénaire qui a perdu énormément de terrain ces dernières décennies malgré l’augmentation de la production de produits animaux. Une meilleure responsabilisation du consommateur vis-à-vis de ses achats ne lui permettrait-il pas d’agir en faveur de nos deux causes à la fois ? N’aurions nous pas intérêt à réfléchir à nos intérêts communs plutôt qu’à nos désaccords ?
La fin de l’exploitation animale signera-t-elle forcément la fin de la tâche des paysans auprès des animaux, ou juste sa transformation ?
Les paysans éleveurs sont un groupe d’influence puissant auprès duquel une alliance de circonstance pourrait rapidement faire avancer les intérêts des animaux d’élevage. Comment pourrions-nous mieux agir ensemble ? Quels sont nos autres intérêts communs ? Quelles sont les barrières à de telles alliances ?

Événement Facebook