Jérôme Segal & Frédéric Mesguich - Du bon usage des analogies dans la cause animale

Par Jérôme Segal, maître de conférences en histoire à l'université Paris-Sorbonne, chercheur et journaliste à Vienne, en Autriche ; et Frédéric Mesguich, administrateur de la Blogothèque Animaliste et blogueur sur Les Questions Décomposent.

“Esclavage”, “sexisme”, “racisme”, “Shoah”, ces termes apparaissent souvent dans les propos tenus par les actrices(*) de la cause animale pour établir des analogies. Dans cette conférence, nous essayerons d’abord de nous intéresser à ce que ce type de comparaison peut apporter, distinguant les analogies des métaphores et des modèles tout en insistant sur l’importance du langage de la lutte animale, notamment au regard des réactions suscitées, selon les publics.
Dans un deuxième temps, nous nous proposons d’analyser plusieurs analogies, depuis le parallèle avec le sexisme ou le racisme, à l’origine de la constitution du mot “antispécisme”, interrogeant également le lien avec le capacitisme. Enfin, dans une troisième et dernière partie, nous aborderons le délicat parallèle entre d’une part l’élevage et les abattoirs, de l’autre les camps de concentration et les centres d’extermination.
De cette étude, nous espérons dégager quelques recommandations sur l’usage des analogies dans la cause animale.

(*) Pour changer, nous utilisons le féminin par défaut.